Habert Emilie Psychologue

Qu'est ce que l'EMDR ?

 

EMDR : "Eye Movement Desensitization and Reprocessing", ce qui signifie désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires.

L’EMDR est une psychothérapie particulièrement efficace dont l’usage est officiellement recommandé pour le traitement de l’état de stress post traumatique par la Haute Autorité de la Santé (HAS, juin 2007) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS, juin 2013).

 

Cette thérapie, qui fut découverte fortuitement par Francine Shapiro en 1987, permet de stimuler un mécanisme neuropsychologique présent en chacun de nous et permet la remise en route d’un traitement adaptatif naturel d’informations douloureuses bloquées, la mobilisation de ressources psychiques et la restauration d’une estime de soi déficiente. La thérapie EMDR utilise la stimulation sensorielle bilatérale soit par le mouvement des yeux soit par des stimuli auditifs ou cutanés, pour induire une résolution rapide des événements traumatiques non "digérés" par notre cerveau. 

 

Qui est concerné ?

 

Toute personne ressentant des dysfonctionnements émotionnels liés à des traumatismes psychologiques.

Ceux-ci peuvent être graves : viol, violences familiales, accident de voiture, tortures, catastrophes naturelles (tsunami, tremblement de terre…) ou plus mineures (une bagarre dans la cour d’école, une mésentente entre collègues, des dévalorisations, des ruptures, des échecs...) mais parce que le seuil émotionnel s’en est trouvé élevé, la personne n’a pu dépasser l’incident traumatique qui reste ainsi gravé dans le noyau dur de son cerveau.

 

Aussi dans chaque situation future de sa vie faisant écho avec l’incident initial remontera un cortège d’émotions, de peur,d’inhibition voire d’attaques de panique ou de phobies. Le cerveau reste inondé par le traumatisme, bloqué sur l’évènement et « n’arrive pas à traiter les informations comme il le fait ordinairement ».

 

L’EMDR va permettre de restaurer le traitement de l’information concernant un évènement traumatique précis, libérant ainsi le sujet de la situation de blocage dans laquelle il se trouve, parfois sans le savoir.

 

 

Déroulement d'une séance d'EMDR

 

La pratique de l’EMDR est précédée d’un ou plusieurs entretiens au cours desquels le patient déroule son histoire – ce qui permet le début d’une relation de confiance entre thérapeute et patient. Ainsi se dessinent les souvenirs traumatiques à traiter.

Au début de la séance, le patient fait le récit détaillé d’une scène, qui doit rester chargée d’émotion.


Une séance d'EMDR suit un protocole précis en recherchant notamment les images, les sons, les pensées.....associés au souvenir traumatique, puis débute la désensibilisation par l’intermédiaire de stimulations bilatérales alternées, soit visuelles, soit tactiles, soit auditives.


Le mouvement des globes oculaires lors des stimulations visuelles rappellent le mouvements rapides des yeux (REM) de la phase de sommeil paradoxal, qui est le moment où ont lieu les rêves – les rêves étant des retraitements d’informations stockées précédemment.


Après chaque stimulation, le patient est invité à exprimer ce qu’il a visualisé mentalement, les liens qui ont pu se faire avec d’autres souvenirs (qu’il y aura peut-être lieu de traiter ultérieurement), ainsi que son ressenti physique.

Progressivement la charge émotionnelle s’affaiblit, la distance avec la scène de départ se crée.

A la fin de la séance, le contrôle de l’état émotionnel permettra de décider pour la séance suivante soit un débriefing, soit de la nécessité de poursuivre ce travail avec l’EMDR.